Photo de Dominique AMOUROUX

Dominique AMOUROUX

Décédé le 19 mars 2024
Photo de Dominique AMOUROUX
Dominique AMOUROUX
Décédé le 19 mars 2024

Cérémonie

location_on
5 Chemin des Vignes
74330 La Balme de Sillingy
mardi 26 mars 2024 à 10h15
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Dominique AMOUROUX survenu mardi 19 mars 2024 à Metz-Tessy.

Cet espace privé est destiné à recueillir vos condoléances ou le souvenir d’un moment passé.

Merci pour vos pensées.

map

Déroulé des obsèques

Rendez hommage à M. AMOUROUX

Plantez un arbre du souvenir

Arbre du sourvenir
volunteer_activismUn hommage durable et symbolique
publicPréservation de l’environnement
Locale, drapeau de la France Planté en France dans le respect de l’écosystème local

Faites livrer des fleurs à la famille de M. AMOUROUX

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

Conservez un souvenir des hommages rédigés dans un beau livre

Exemple de livre hommage
Le livre hommage met à l'honneur les différents messages et photos partagés sur cet espace avec une mise en page élégante.

5 hommages ont été rendus dont 2 accompagnés de fleurs

  • Dominique Mesnier
    Il y a 3 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    L’hommage est accompagné de fleurs

  • L’association angevine des amis de l’architecture A3A
    Il y a 3 mois

    Nous adressons un dernier hommage à Dominique Amouroux, historien du XXe siècle et critique d’architecture éclairé, dont nous avons pu a pu apprécier la qualité des analyses et le talent d’écriture lors de projets partagés avec l’association, à la suite d’une collaboration de longue date avec le CAUE 49. Son directeur Bruno Letellier, comme Dominique, portaient haut une mission essentielle, celle de la diffusion de la culture architecturale, que l’association A3A - fondée à cet effet - reprit en 2014 lorsque celle-ci fut mise à mal pour restrictions budgétaires. L’une des premières visites d’A3A fut organisée à la fondation Pan-Wogensky dont Dominique assura plusieurs années la direction et que nous avons la chance de découvrir avec lui. Le CAUE et A3A lui doivent aussi trois monographies d’architectes consacrées à Pierre Prunet et Georges Pappas, dans la collection Imago et, plus récemment en 2022, à Yves Moignet dans les Cahiers d’A3A en duo avec Bruno, brutalement emporté par la maladie durant cette collaboration. Extrêmement émouvant, son dernier texte publié en ce début d’année dans Archiscopie, résonne comme une sorte de testament et témoigne - entre les lignes - de son infatigable engagement pour la cause architecturale, aux côtés des CAUE et des Maisons de l’architecture. Avec une très grande tristesse, nous adressons nos condoléances les plus sincères à son épouse Mihoko.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Dominique Letellier
    Il y a 3 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

    L’hommage est accompagné de fleurs

  • Degrotte Vincent
    Il y a 3 mois

    C'est avec une grande tristesse que j'apprends le décès de Dominique. Il restera pour moi l'homme enjoué de culture en architecture mais aussi, et surtout, l'humaniste qui savait tellement bien conter l'histoire des constructions majeures contemporaines au travers des hommes et des femmes qui en ont été à l'origine. Notre amitié s'est nourrie de riches collaborations professionnelles et de la quête incessante de transmission de connaissances afin de préserver notamment le patrimoine architectural du XXe siècle. Ses écrits resteront des références ... J'adresse mes sincères condoléances à tous ses proches. Vincent Degrotte, architecte urbaniste, ancien directeur du CAUE de Loire-Atlantique.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Arnaud Dutheil
    Il y a 3 mois

    Après un combat de plusieurs mois contre la maladie Dominique Amouroux nous a quitté. Jusqu’au bout, il est resté lucide, animé par le désir de faire aboutir les projets d’écriture qu’il avait entamés. Tous ceux qui l’ont connu savent l'enthousiasme qui le poussait à aller toujours de l’avant. Ils sont surtout réunis par l’émotion d’avoir perdu un ami sensible, généreux et fidèle. Nos pensées affectueuses se tournent en particulier vers son épouse Mihoko qui a su l’accompagner jusqu’au bout. Dominique Amouroux est né en 1949. Il suit une formation au centre Michelet (Institut d’Art et d’Archéologie de la Sorbonne) complétée par un passage à l’ICART en médiation de projet culturel. A 25 ans il se lance avec deux autres auteurs dans un Guide d'architecture contemporaine en France. Cet ouvrage qui est aujourd’hui encore une référence, décide de l’orientation de sa vie professionnelle. Dés lors il produit un grand nombre de livres et d’articles, participe à des colloques et anime des conférences. Travailleur infatigable, il acquiert une connaissance fine de l’architecture moderne du XX° siècle et l’importance de ses contributions n’est pas discutable. Se présentant à la fois comme critique d’architecture et historien son engagement pour la modernité est total et, de son propre aveu, résolument militant. Dominique Amouroux pensait que l’expression architecturale pouvait agir sur nos sociétés. Il aimait débattre et dénoncer tout ce qui lui paraissait ressortir d’un effet de style ou d’une agitation prétentieuse. Par-dessus tout il rejetait toute les tentatives pseudo-régionalistes y décelant le symptôme d’un appauvrissement culturel. Son intense activité éditoriale s’est ancrée pendant un temps en Pays de Loire. Il y côtoie les CAUE et commence avec ce réseau un partenariat qui durera plus de trente ans. Des changements dans sa vie personnelle l’amènent à s’installer à Annecy en 2009. A 60 ans, il est alors fasciné par les architectures qui jalonnent les Alpes du nord, en Suisse, Italie, Autriche… Il met sa plume au service du CAUE de Haute-Savoie et contribue à trois monographies et deux expositions. Il accompagne l’Union régionale des CAUE Auvergne-Rhône-Alpes dans le développement de l’observatoire des interventions effectuées au XXIe siècle sur les édifices du XXe siècle : archi20-21. Dominique Amouroux était passionné, exigeant sur le sens des commandes qui lui était faites. Il reconnaissait sa chance de pouvoir vivre (difficilement) de ses recherches et de sa plume dans un domaine aussi étroit que l’architecture. De notre côté nous pouvons facilement admettre avoir eu la chance de connaître un excellent professionnel fidèle à ses convictions mais surtout une personnalité aux belles qualités humaines.

    0 personne(s) aime cet hommage
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs